Mur de la réussite · Réalisateur · Nicolas Dostie

Nicolas Dostie

« J'adore le Saguenay, j'espère avoir l'occasion d'y retourner ! »

Réalisateur-monteur

Finissant · 2002

Le téléphone n'a pas arrêté de sonner pour le concepteur vidéo et directeur technique Nicolas Dostie depuis sa sortie d'ATM en 2002. Il faut dire qu'il n'a pas chômé : du Cirque du Soleil à Cavalia en passant par les Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, il a voyagé aux quatre coins du monde.

C'est justement sa passion pour les voyages et l'appel de l'aventure qui l'ont influencé dans ses plans de carrières. « Au départ, mon rêve était de travailler pour le Cirque du Soleil, mais avec les spectacles et les tournées à travers le monde, je peux dire que je l'ai eu mon bonbon. » admet-il.

À sa deuxième année en postproduction télévisuelles, il a pris une pause pour vivre sa deuxième grande passion : les montagnes avec la traversée de la chaîne de l'Himalaya. Il s’était toutefois promis de revenir terminer ses cours. Deux ans après et un diplôme en poche, il a commencé à faire un peu de télévision, mais ayant déjà travaillé pour les arts de la scène, l'univers du spectacle lui manquait.

Maintenant, il mélange un peu des deux. Parfois il est réalisateur-monteur et parfois il est dans l'équipe de création d'un évènement.

Pour la suite, il a déjà de grandes idées. « Depuis trois ans, je travaille sur un projet de faire le tour du monde en voilier. » Avec une bonne conscience de l'environnement, Il souhaite aussi que son chalet en Beauce devienne autosuffisant. C'est ce qu'il aime appeler son «petit côté à saveur écologique».

Et pour le Saguenay ? La Saint-Dominique, la rue des bars, la bibliothèque qui fermait toujours trop tôt et bien sûr, la région, lui sont toujours resté dans la tête. « J'adore le Saguenay, j'espère avoir l'occasion d'y retourner ! » avoue Nicolas Dostie.

Écrit par Marianne Côté, étudiante en Journalisme