Mur de la réussite · Directeur de production · Isabelle Langlois

Isabelle Langlois

« Pratiquer un métier de rêve grâce à ATM. »

Directrice de production

Finissant · 2004

C’est la variété des cours qui a fait en sorte qu’Isabelle Langlois a aimé son passage à Jonquière. Finissante en 2004, elle est maintenant directrice de production chez Rodeo Fx.

Isabelle Langlois a toujours adoré tout ce qui entourait les films et la télévision. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle s’est inscrite en Technique de production et postproduction télévisuelle à Jonquière. « On pouvait choisir et on touchait à tous les domaines de la télévision. Autant la production que la postproduction. C’est ce que j’adorais.» a déclaré l’ancienne étudiante. Son passage à Jonquière a été enrichissant et inspirant à la fois.

Lorsqu’elle a quitté la ville vivante qu’est Jonquière, Isabelle jonglait entre le travail et ses études en communication. Après un an, elle prit la décision de consacrer tout son temps à sa carrière de production. Elle faisait partie de l’équipe de Technicolor plus du côté de la gestion de production. C’est en 2007 qu’un client d’Ottawa de Technicolor lui demande d’être en charge d’une boîte de production appelé Mister X qui faisait son ouverture à Montréal.

Après quatre ans de travail chez Mister X, la boîte fermait ses portes pour déménager à New York. « Au même moment, Rodéo Fx me proposait de devenir directrice de production de la bôite. La vie était vraiment bien fait.» explique Mme Langlois. Encore aujourd’hui, Isabelle Langlois travaille chez Rodéo Fx. C’est elle qui reçois les scénarios de films comme « Hunger Games, The catching fire » et qui fait le découpage des effets spéciaux nécessaires pour le film. Ensuite, elle fait un budget et le renvoie aux réalisateurs. Lorsque le tournage du film est terminé, il est envoyé à l’équipe d’Isabelle qui a comme mandat de remplacer les fonds verts par des effets visuels.

Isabelle a aujourd’hui plus de trente films à son actif ou elle a fait la gestion des effets visuels. La formation acquise par le programme de production postproduction télévisuelle lui permet de faire ce qu’elle aime dans la vie. Isabelle Langlois n’a aucun regret de s’être déplacée jusqu’à Jonquière pour ses études.

Écrit par Jennifer Savard, étudiant en Journalisme