Nouvelles · Pas assez d'éléments pour porter plainte contre les policiers qui auraient aggressé des femmes autochtones à Val-D'or.

Pas assez d'éléments pour porter plainte contre les policiers qui auraient aggressé des femmes autochtones à Val-D'or.

Le chef régional, Ghislain Picard, affirme que des policiers qui enquêtent sur des policiers, ça ne passe pas le test. Il renforce l'idée d'avoir une enquête indépendante.

Le critique en matière autochtone du parti québécois et député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, affirme qu'il n'y a rien qui prouve qu'il y a eu du racisme.

L'assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador met de la pression pour que le gouvernement débloque un budget d'urgence pour offrir des services de première ligne et assurer un filet de sécurité pour les femmes autochtones.