Nouvelles · Maltraitance des aînés

Maltraitance des aînés

Plusieurs organisations se sont regroupées mardi pour dénoncer le manque sévérité du projet de loi 115 qui vise à lutter contre la maltraitance des ainés.

Le directeur de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Jean, Patrice Saint-Pierre croit que les sanctions devrait être plus graves.

Il mentionne que la grande problématique n'est pas dans les mesures de répression, mais bien dans la manière d'amener les aînés à dénoncer leurs abuseurs, qui souvent, sont des membres de leur famille.

Il est également contre l'idée d'instaurer systématiquement des caméras de surveillance en pensant régler ainsi le problème.