Nouvelles · Le syndicat de la papeterie de Dolbeau Mistassini craint pour les emplois

Le syndicat de la papeterie de Dolbeau Mistassini craint pour les emplois

Unifor demande au gouvernement libéral d'agir pour protéger les emplois et faire taire Greenpeace.

Selon le porte-parole de PFR, Karl Blackburn, plusieurs grandes compagnies ont déjà cessé d'acheter des produits de la forêt boérale, ce qui met en péril l'industrie forestière du Québec et du Saguenay-Lac-St-Jean.

Il soutient que l'appel d'urgence lancé au gouvernement par Unifor et les travailleurs de la papeterie est justifié. Il s'agit de la responsabilité du gouvernement de négocier avec les communautés autochtones afin que PFR retrouve sa certification FSC.

Karl Blackburn souligne que c'est au gouvernement d'agir.