Nouvelles · Les quotas de contravention imposés aux policiers de Saguenay nuisent à leur travail.

Les quotas de contravention imposés aux policiers de Saguenay nuisent à leur travail.

C’est ce que dénonce le président de la Fraternité des policiers de Saguenay, Jean-François Imbeault.

Dans un communiqué transmis aux médias hier, le directeur du Service de sécurité publique de Saguenay, Denis Boucher, soutient que "dans son mandat de protéger la vie des citoyens et leurs biens, la direction exige de ses policiers une prestation minimale de travail".

Les quotas mettraient beaucoup de pression sur les policiers.

Les secteurs et les quarts de travail variant d’une journée à l’autre, il peut être difficile de respecter ses quotas.