Nouvelles · L'Union des producteurs agricoles du Saguenay-Lac-St-Jean désapprouve le modèle agricole de PANGEA.

L'Union des producteurs agricoles du Saguenay-Lac-St-Jean désapprouve le modèle agricole de PANGEA.

Dès cet été, quatre fermes au Lac-Saint-Jean partageront la propriété de leurs terres avec PANGEA.

Les exploitants des fermes restent majoritaire avec 51% des parts.

Le directeur général de l'UPA, Denis Tremblay, pense que cette formule modifiera l'organisation de l'agriculture dans la région.

PANGEA est une compagnie qui appartient à M. Charles Sirois. Celle-ci achète des terres agricoles en co-propriété avec les agriculteurs.