Nouvelles · Des travailleurs payés pour jouer aux cartes à Péribonka.

Des travailleurs payés pour jouer aux cartes à Péribonka.

Un enquêteur de la Commission Charbonneau dénonce le travail de grutiers québécois sur le chantier hydroélectrique de Péribonka.

Selon l'enquêteur Michel Comeau, une dizaine de travailleurs de la FTQ-Construction ont été payés à ne rien faire sur une période de deux ans.

L'entreprise allemande en charge du chantier avait engangé ses propres gruitiers pour travailler à Péribonka.

Toutefois, la FTQ-Construction a tenu à faire engager douze autres travailleurs québécois.

Michel Comeau mentionne également que le patron du chantier, Paul Desroches, était au courant.