Nouvelles · Les circonscriptions péquistes choyées par le gouvernement Marois

Les circonscriptions péquistes choyées par le gouvernement Marois

66% des subventions du nouveau programme sur les infrastructures sportives sont allées à des projets en territoire péquiste.

Le député péquiste de Roberval, Denis Trottier répond aux crtitiques de favoristime. Il déclare que c'est une forme de rattrapage face aux années libérales.

La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, soutient qu'aucun favoritisme n'a été fait.

Elle s'est engagée aujourd'hui à remettre au Vérificateur Général du Québec l'ensemble des documents qui ont servi à la sélection des projets subventionnés.