Nouvelles · Abolition d'un poste d'éducateur physique à l'hôpital de Chicoutimi.

Abolition d'un poste d'éducateur physique à l'hôpital de Chicoutimi.

Le président du syndicat des professionnels du CSSS de Chicoutimi, Serge Isabelle, s'indigne de cette nouvelle.

Les conséquences liées à l'abolition de ce poste risquent d'être bien plus importantes que l'économie réalisée. Les bénéfices d'une salle d'entraînement sont nombreux pour les clientèles, dont celle en santé mentale.