Nouvelles · Greenpeace regrette

Greenpeace regrette

L’organisme Greenpeace s’excuse auprès de l’entreprise Produits Forestiers Résolu, pour l’avoir accusé de désobéir à l’Entente sur la Forêt Boréale Canadienne, le 6 décembre dernier.

La porte-parole de l'organisme, Catherine Vézina, explique que les fausses accusations étaient dues à une erreur de carte.

Malgré tout, Greenpeace n'est pas revenu sur sa décision de cesser de collaborer avec l'Entente sur la forêt boréale canadienne.