Nouvelles · Le Gouvernement Marois soutient que l’indexation est une forme de gel.

Le Gouvernement Marois soutient que l’indexation est une forme de gel.

Au Conseil National du Parti Québécois qui s’est terminé dimanche, à Drummondville, Pauline Marois a affirmé qu'une indexation représenterait une baisse des droits de scolarité. Elle affirme toutefois qu'elle est ouverte à discuter pour en arriver à une entente avec les étudiants.

Par ailleurs, selon un sondage léger marketing publié aujourd’hui pour le compte du Devoir et de la Gazette, près de deux québécois sur trois seraient favorables à une indexation des frais de scolarité.

68% des répondants ont affirmé être en faveur d’une augmentation des frais universitaires par rapport au coût de la vie.