Midget AAA: la Coupe Dodge ou rien pour Jonquière

À la suite de leur élimination par les Riverains du Collège Charles-Lemoyne en quart de fi nale de la coupe JimmyFerrari, les Élites de Jonquière devront rapidement tourner la page et se concentrer vers la Coupe Dodge, symbole des championnats provinciaux au niveau midget AAA.

C’est un retour à la réalité qui attend les représentants du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Écartés de leur objectif principal, les Élites espèrent terminer la saison 2016-2017 sur une note plus positive, eux qui ont connu plusieurs hauts et bas durant cette 30e campagne d’existence.

Ce sera également une importante préparation qui attend le personnel d’entraî- neurs puisque Jonquière ne connaît toujours pas son premier adversaire du tournoi. En effet, les Élites devront attendre la fi n des demi-fi nales de la coupe Jimmy-Ferrari.

«Une chose dont je suis convaincu, c’est que les joueurs veulent terminer la saison avec une victoire et fi nir l’année 2017 comme elle a commencé. De la manière dont ça fonctionne, on affronterait Lévis ou Trois-Rivières, à moins que ces deux équipes fassent les frais de la finale», a déclaré Steve Thériault lors d’un entretien téléphonique.

Pour cette édition 2017, le volet Midget AAA de la Coupe Dodge se tiendra à l’aréna Fleury de Montréal. Pour l’instant, aucune date officielle n’est connue quant au premier match des Élites, mais le tout devrait débuter au tournant du mois d’avril.

Une dernière chance de jouer ensemble

Pour les joueurs, les championnats provinciaux représentent leur dernière chance de pouvoir remporter un trophée avant de quitter pour le niveau junior. Des vétérans comme MarcAntoine Gagné, Hugo Savinsky et Brandon St-Louis en sont dans leurs derniers moments avant de pouvoir faire le saut dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Pour le pilote des Jonquiérois, Steve Thériault, la Coupe Dodge ne représente pas un prix de second degré et prend le tout avec sérieux. «Je pense qu’à la base, les joueurs veulent évoluer ensemble le plus longtemps possible. Pour avoir vécu la Coupe Dodge, c’est sûr que l’intérêt risque d’être un peu moins présent. Par contre, à partir du moment où les jeunes touchent à la glace, le niveau de compétition augmente et les gars veulent gagner.»