Salon de l’emploi: une belle opportunité pour les diplômés

C’est sous le thème «Prenez votre avenir en main» que s’est déroulée mercredi la deuxième édition du Salon de l’emploi à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Pour l’occasion, 45 exposants provenant de différents domaines d’emploi étaient présents afin de rencontrer les futurs diplômés.

Cette année, le directeur des ressources humaines et développement des affaires de Métatube, François Gagné et le président de la Web Shop, Keyven Ferland, sont les coprésidents d’honneur de l’événement.

Selon Keyven Ferland, le salon constitue une occasion en or pour les nouveaux diplômés de rencontrer des employeurs potentiels: «Un événement comme celui-ci permet aux entreprises de se faire connaître auprès des diplômés et ainsi créer des liens et un réseau de contacts.»

Pour François Gagné, les contacts sont très importants, mais souvent négligés. «Les liens avec le milieu des affaires et les entrepreneurs sont primordiaux et pourtant, il n'y en a pas assez. Le salon offre l’opportunité d’en avoir plus», estime-t-il

Éviter l’exil

À la fin de leurs études, plusieurs diplômés s’exilent des régions sous prétexte qu’il y a de l’emploi seulement dans les grands centres. «On dit souvent que les jeunes partent parce qu’il n’y a pas d’emploi. Le salon prouve le contraire. Il permet de faire connaître les entreprises d’ici au public», avoue François Gagné.

Il ajoute qu’une personne en recherche d’emploi qui se trouve du travail en région va rester: « Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on a les services qu’on retrouve dans les grandes villes en plein cœur de la nature. Rester dans les petits centres apporte son lot d’avantages.»

En plus des kiosques des exposants, quatre conférences étaient proposées au courant de la journée concernant les différentes sphères de la recherche d’emploi et de l’entrepreneuriat.

Un salon de thé des affaires était organisé par les étudiants en administration et en sciences comptables de l’UQAC pour conclure la journée.