La rentrée du numérique à Saguenay: l'importance de l'image sur le Web

L’authenticité, bien connaître et comprendre son public, créer des habitudes en ayant une présence constante sur le Web, voilà la clé du succès, selon la fondatrice et rédactrice en chef du blogue Le Cahier, conférencière à La rentrée du numérique à Saguenay, Camille DG.

Plusieurs spécialistes québécois du monde de la publicité et des communications étaient présents ce mardi, à la deuxième édition de La rentrée du numérique à Saguenay, à l’Hôtel le Montagnais, afin de partager leurs connaissances. Les 120 personnes inscrites ont pu échanger au sujet de l’importance de l’image sur le Web et de la cohérence de celle-ci avec la présence numérique.

Camille DG, aussi présidente de l’agence publicitaire Codemorse, a donné le ton à la journée avec sa conférence portant sur l’agencement de l’image, sa présence sur la toile et son branding. «Votre présence digitale doit être comme un marathon, et non un sprint. Il faut continuer en étant constant, sans jamais arrêter», a-t-elle lancé.

Aussi spécialistes dans le domaine de l’image Web, le responsable des relations avec les agences de publicité canadiennes pour Google, François Harguel et le vice-président et associé chez lg2, Alexis Robin ont animé des conférences et des ateliers tout au long de la journée.

Informer afin d’agir

Cette journée de conférences et d’échanges sur le thème du Web est née d’un partenariat entre Promotion Saguenay et l’entreprise Nubee, spécialisée dans les solutions de visibilité sur Internet.

Le président de Nuebee, Sylvain Gauthier, a voulu instaurer un tel événement pour pallier le manque d’informations dont souffraient plusieurs de ses clients,  en ce qui a trait à ce domaine. «Les entreprises veulent être sur le Web, mais plusieurs sont perdues là-dedans. Avec cet événement, on s’est donné la mission de leur fournir la bonne information. Ils seront ensuite en mesure de déterminer s’ils veulent agir seuls, ou faire affaire avec des spécialistes du domaine», souligne Sylvain Gauthier.

Les organisateurs confirment que l’événement reviendra pour une troisième édition, à l’automne prochain.