25 ans de passion pour les Respectables

Les Respectables ont 25 ans. Par contre si on se fie à la passion qui brûle le chanteur Sébastien Plante, on pourrait croire que la formation n’en est qu’à ses premières expériences. Le groupe célébrera un quart de siècle le 24 mars au Calypso de Jonquière et le lendemain à la Petite Grenouille de Chicoutimi.

«On est toujours aussi fous et rêveurs. La différence c’est qu’en vieillissant, on apprend à plus apprécier ce qu’on vit, affirme en riant Sébastien Plante. Notre tournée anniversaire n’est pas seulement nostalgique, c’est une occasion de remettre le vent dans les voiles.»

Cette tournée des Respectables permettra au groupe de reconnecter avec les fans québécois avant de prendre le large dans le reste du Canada, en Louisiane et même à Cuba, une occasion dont le chanteur est particulièrement fier.

«Nous irons jouer à Holguin à Cuba à la fin avril dans le même pays où les Rolling Stones ont joué l’an dernier. Nous avons même traduit des chansons en espagnol. C’est historique de jouer dans la vague d’ouverture de Cuba sur le monde», s’enthousiasme le chanteur.

Si les Respectables ont eu moins de visibilité sur la scène québécoise au cours des dernières années, Sébastien Plante affirme que le groupe n’a aucun regret d’avoir élargi ses frontières. «Dans le showbiz, il y a des opportunités à saisir. Ça n’a pas tourné comme on le voulait, mais ça nous a donné des aventures incroyables!», lance-t-il.

Le groupe compte bien profi ter du nouveau souffle qu’offre la tournée du 25e anniversaire pour réaliser de vieux rêves. «Nous aimerions beaucoup aller jouer en Europe. Nous n’avons jamais vraiment percé là-bas, mais avec le tremplin que ça nous offre, on pourrait fortement en profiter», précise Sébastien Plante.

Les Respectables comptent bien offrir une tournée mémorable. «Nous ne sommes pas allés dans plusieurs coins du Québec depuis longtemps. Ça rappellera des souvenirs», conclut le chanteur dont le groupe s’est fait connaître avec des titres tels que Ma vie à l’heure, Amalgame et L’argent fait le bonheur.