UQAC: des changements au bac en sociologie

Le baccalauréat multidisciplinaire avec majeure en sociologie et anthropologie de l’Université du Québec à Chicoutimi pourrait céder sa place à un baccalauréat en sociologie dès l’automne prochain. Un projet de modification a été soumis au ministère de l’Enseignement supérieur et l’UQAC attend une confirmation.

Le baccalauréat actuel serait remplacé par un de 90 crédits de sociologie, alors que celui en place en comptabilisait 60. Pour qu’il soit officialisé, il ne manque que la signature du ministère. Selon la conseillère en information de l’UQAC, Marie-France Audet, il est encore trop tôt pour parler des cours qui seraient offerts, mais il y a de très fortes chances que les changements soient acceptés.

«Les certificats affiliés seront eux aussi remaniés», a affirmé l’agente en information. Celui en sociologie et communication appliquée serait, entre autres, retiré des programmes offerts. Ils ne devraient toutefois pas être changés dès le trimestre prochain.

Pour ceux qui ont déjà commencé leur cheminement scolaire, aucun changement ne sera apporté au cursus. «Là où il y a une petite confusion, c’est pour les étudiants qui s’inscrivent dans ce bac afin de débuter en automne», admet la conseillère en information. Certains étudiants doivent s’inscrire dans un programme alors qu’ils ne leur convient pas dans sa forme actuelle.

En ce moment, le bac avec majeure en sociologie ne permet pas d’atteindre les mêmes perspectives d’emplois qu’un programme de sociologie tel celui offert par l’Université Laval, a expliqué Anne-Sophie Beauchemin, actuelle étudiante à cette université, qui souhaite continuer ses études en sociologie à Chicoutimi si le programme change.

Le directeur du Module des sciences humaines à l’UQAC et responsable du programme, François Guérard s’est montré très enthousiaste quant au nouveau bac dans un échange de courriels avec La Pige, mais il n’a toutefois pas voulu donner plus amples informations avant que la réforme soit certifiée.