La sécurité des piétons inquiète

Manque de civilité des usagers de la route, absence de feux piétonniers, non-respect de la priorité aux piétons : voilà quelques-unes des récriminations des piétons de la ville de Saguenay. Avec le retour du beau temps, ils sont de plus en plus nombreux sur les routes et plusieurs craignent pour leur sécurité.

Certains endroits de la ville sont le cauchemar des piétons. L’intersection des boulevards Saint-Paul et de l’Université a par exemple été le théâtre de 178 accidents au cours des six dernières années, ce qui en fait l’une des intersections les plus dangereuses du Québec, selon Radio-Canada.

« On doit investir dans la sécurité des piétons. C’est primordial d’encourager ça en tant que municipalité », affirme catégoriquement la chef de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron.

Du côté de la Sécurité publique de Saguenay, la lieutenante Sabrina Savard souligne les campagnes de sensibilisation qui sont mises de l’avant chaque année et au printemps tout particulièrement. « Ces campagnes visent à encourager un sain partage de la route entre automobilistes, piétons et cyclistes. »

Une pétition de l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) réclamant de meilleurs services pour améliorer la sécurité des piétons est tombée dans l’oubli depuis son dépôt en 2007. Dix ans plus tard, bien peu de choses ont changé à Saguenay. « Il n’y a absolument aucune préoccupation pour les piétons », regrette la chef de l’ERD. La pétition de l’AFEAS avait pourtant récolté plus de 10 000 signatures.

Une étudiante du cégep de Jonquière, Marie-Luc Raby, déplore l’aménagement urbain qui n’est pas conçu pour les piétons. « Je n’ai pas de voiture, donc je dois tout faire à pied. Je suis à la merci des automobilistes puisqu’il n’y a pas de passages piétonniers à plusieurs endroits. En plus, les alentours du cégep sont bondés d’étudiants sans voiture! »

« J’espère que la sécurité des piétons sera une préoccupation du nouveau maire », dit l’étudiante en faisant référence aux élections municipales de novembre 2017.