Quand l’autisme n’est pas une barrière

S’exprimer en public, c’est une tâche que la plupart des gens redoutent. Parlez-en à Jessica Laporte, maman Asperger et graphiste de métier, qui vient de commencer une série de conférences sur son syndrome.

Il aura fallu à Mme Laporte une seconde demande de la part de la Société de l’autisme du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour la convaincre de venir partager son expérience d’autiste Asperger. Réticente au départ, elle a finalement relevé le défi avec brio et est maintenant prête pour la suite.

La Jonquiéroise propose une conférence qui fait un survol humoristique de plusieurs thèmes importants. Elle expose, par exemple, ses difficultés sociales et ses problèmes de lecture des émotions sous forme anecdotique pour concrétiser les manifestations de ce syndrome. « Je veux dédramatiser, rendre ça positif et surtout faire rire pour que le message passe mieux», explique-t-elle.

Selon la Fédération québécoise de l’autisme, 1,4 % de la population est atteinte de troubles du spectre de l’autisme (TSA). Ce genre de conférence est, selon Nadine Gagnon, technicienne en stimulation du langage, une excellente façon de sensibiliser le public en plus d’être un bon moyen de recueillir l’information nécessaire pour offrir de l’aide.

Une préparation différente

Alors que la plupart des conférenciers ont l’habitude de travailler avec un texte, Jessica Laporte y est allé avec l’image. « Je me suis préparée pendant des mois pour ça. Je me suis fait des pictogrammes pour toutes les choses que je voulais dire… Les textes, ça ne fonctionne vraiment pas avec moi », raconte-t-elle. Ses compétences en graphisme lui ont été bien utiles pour créer sa structure.

« Le langage verbal est difficile pour les autistes, les images ont beaucoup plus de sens pour eux, ce n’est donc pas étonnant que Mme Laporte ait recours aux pictogrammes», explique Mme Gagnon. Il est important de mentionner que tous les autistes n’ont pas recours aux mêmes mécanismes d’apprentissage, même si l’utilisation de l’image est répandue.

Les organisateurs étaient très satisfaits de la performance de Jessica Laporte lors de cette conférence organisée par la Société de l’autisme du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans la semaine du 23 avril. Celle-ci était aussi fière et entrevoit la suite avec optimisme. Quelques conférences sont prévues au Saguenay ainsi qu’à Montréal jusqu’en septembre prochain.