Le 15 km des Pichous, «une institution»

Pour la 45e édition du 15 km des Pichous, un taux record de participation a été atteint. Plus de 1000 personnes s’élanceront dans un parcours reliant le secteur de Jonquière à celui de Chicoutimi.

Cette année encore, marcheurs et coureurs se côtoieront lors du trajet: «Nous prévoyons deux coups d’envoi. Le premier aura lieu à 11h pour les marcheurs et l’autre à midi pour les coureurs», explique le président de l’événement, Mario Boily.

Le point de départ se situe aux Galeries Jonquière. Les compétiteurs emprunteront le boulevard Saguenay, qui sera d’ailleurs fermé pour l’occasion, et termineront leur course à la Zone portuaire de Chicoutimi. Un repas chaud attendra tous les concurrents à cet endroit.

Le circuit, homologué depuis la deuxième édition, est balisé et respecte toutes les normes d’une épreuve sportive. Les compétiteurs seront munis d’un chronomètre à puce électrique pour s’assurer du temps de chacun, assure Mario Boily.

Trois bourses seront remises aux sportifs des 18 catégories qu’englobe la course. Le premier prix est un chèque de 75 $, le deuxième prix 50 $ et le troisième prix est de 25 $. Pour les marcheurs, des prix de présence seront distribués.

Mario Boily affirme qu’il s’agit d’une course pour tous: «À partir de 60 ans, nos divisions les classes par tranche de cinq ans. C’est évident qu’il y a une différence entre courir à 60 ans et courir à 67 ans. Nous procédons ainsi pour que ce soit plus équitable.»

Il mentionne cependant qu’il s’agit d’une course de 15 km dans laquelle les participants devront monter et descendre des côtes parfois à pic. Il conseille donc aux gens qui veulent y participer de s’assurer que leur santé le leur permet d’y prendre part. «Généralement, ce sont des gens entraînés qui participent», ajoute-t-il.