Mur de la réussite · Journaliste · Marc Gosselin

Marc Gosselin

« Marc Gosselin un journaliste satisfait de son parcours, mais inquiet pour l’avenir de son métier. »

Journaliste

Finissant · 2000

Originaire de Montréal, il a étudié le journalisme en Art et Technologie des médias (ATM) au Cégep de Jonquière. Il y a même rencontré sa femme Dominique Perrault. Il a beaucoup contribué au gala des Alfred qui honorait les étudiants en ATM.

Il fait son stage au Bloc québécois pour la première campagne électorale du chef du parti, Gilles Duceppe. « Mon stage était pénible, ça s’est très mal passé, je me suis fait virer une semaine avant la fin raconte-t-il ». Il n’arrivait pas à tout livrer à temps et les fonctionnaires sont impatients avec les stagiaires, confie-t-il.

De 2000 à 2003, il travaille pour Transcontinental et plusieurs hebdomadaires de la rive nord. De 2003 à 2005, il évolue au sein de la Conférence des syndicats nationaux (CSN). En 2006 il fait un retour dans le domaine journalistique et devient journaliste pupitreur en 2010.

Spécialisé en économie depuis 2007 au journal Les Affaires, il avoue s’être spécialisé par accident. C’est en couvrant le secteur qu’on devient habile. Et ce n’est pas un secteur si compliqué : « L’économie a une influence sur l’ensemble de notre vie, même la bourse. C’est important de s’en informer comme pour la politique, dit-il »

Selon lui, les conditions de travail des journalistes s’en vont vers la précarité. « Le plus gros des revenus provient du papier tandis que les versions numériques prennent de plus en plus de place. Et ce sont les compagnies comme Google et Apple qui gardent le gros des profits.

Écrit par Forestal Sterline, étudiante en Journalisme