Mur de la réussite · Journaliste · Martin Bourassa

Martin Bourassa

« Comme plusieurs vont le dire, ce qui m’a marqué, c’est la rue Saint-Dominique. »

Rédacteur en chef et éditorialiste

Finissant · 1991

Des professeurs marquants

La chaleur des gens de Jonquière, leur ouverture, l’animation de la ville, c’est ce qui a marqué l’ancien d’ATM Martin Bourassa. Aujourd’hui rédacteur en chef et éditorialiste au journal Le Courrier de Saint-Hyacinthe, il garde de beaux souvenirs des professeurs et des étudiants qu’il a côtoyés lors de ses trois années passées au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le journaliste souligne qu’il a fait des rencontres marquantes durant cette période de sa vie. Au-delà de la simple formation ou de la confirmation du choix d’étudier en journalisme, les rencontres qu’il a faites ont laissé une empreinte. Selon lui, les professeurs sont marquants autant dans les futures carrières des étudiants que sur le plan personnel. Il avoue même avoir déjà pensé à enseigner et à transmettre son expérience à la future génération de journalistes. Il confie d’ailleurs avoir un préjugé favorable envers les jeunes journalistes ou les stagiaires qui proviennent d’ATM. Ce n’est cependant pas pour maintenant mais ça reste une éventualité.

Bien qu’il soit originaire d’Acton Vale en Montérégie, le gradué de 1991 en Journalisme se sentait comme chez lui à Jonquière. Il ne trouvait pas facile d’être à cinq heures de chez lui et de l’autre côté de la Réserve faunique des Laurentides mais il a tout de même apprécié la ville et les gens de la région.


Écrit par Félix Larouche, étudiant en Journalisme