Mur de la réussite · Journaliste · Patrick Trudeau

Patrick Trudeau

« Je viens de Sherbrooke, alors en arrivant au Saguenay, j’ai fait la connaissance de la fameuse grosse bière. »

Journaliste

Finissant · 1987

Une grosse famille

Patrick Trudeau a terminé en presse écrite en 1987, avant même que la grande majorité des étudiants d’aujourd’hui soient nés. Il est revenu sur le campus il y a quelques années, les dactylos étaient devenues des ordinateurs, le montage papier de La Pige se faisait à l’informatique, tout avait été modernisé.

D’un point de vue technique, ATM a beaucoup changé depuis 1987, mais on ne peut pas en dire autant de la vie étudiante. «Je viens de Sherbrooke, alors en arrivant au Saguenay, j’ai fait la connaissance de la fameuse grosse bière», avoue Patrick Trudeau. Cette rencontre a influencé les trois années qui ont suivi. De tous les nombreux partys qui s’organisent en ATM, Patrick ne se souvient pas en avoir manqué un.

Lors de son passage au Cégep, Patrick Trudeau s’est beaucoup impliqué dans la vie étudiante. Non seulement dans les partys, mais aussi dans le journal de l’école à l’époque. De plus, il jouait au hockey dans une équipe de la ligue du Cégep de Jonquière.

« Beaucoup d’entre nous (les diplômés) estimons avoir passé les trois plus belles années de leur vie en ATM. C’était comme une grosse famille où tout le monde se connaissait. Ce fut vraiment une époque marquante de ma vie », admet-il.

En sortant d'ATM, Patrick a fait un stage télé à Sherbrooke qui a duré un peu plus d’un an. Comme il était diplômé en presse écrite, il a ensuite dévié vers ce domaine en acceptant un poste de remplaçant à l’hebdomadaire Le Reflet du Lac à Magog. Il occupe ce «poste de remplaçant» depuis maintenant plus de 22 ans.


Écrit par Charles-Philippe Leclerc, étudiant en Journalisme