Mur de la réussite · Chargé de projet multimédia · Martin Leblanc

Martin Leblanc

« Je suis destiné à scruter un écran tout en exploitant mon puits sans fond, lieu légendaire où réside mon imagination. »

Multidisciplinaire

Finissant · 2009

Lorsque la spiritualité et le multimédia se rencontrent, on obtient Martin!

Concepteur et chargé de projet du nouveau site d'ATM

À 30 ans, il quitte le plateau Mont-Royal à Montréal en 2004, pour rejoindre les deux amours de sa vie à Alma : sa conjointe enceinte et la musique. Il aboutit d'abord au Collège d'Alma en Sonorisation et enregistrement et il poursuit ensuite avec les Techniques d'intégration multimédia au Cégep de Jonquière. Il est avant tout un artiste mystique et polyvalent qui voit bien au-delà des paradigmes...

Musicien depuis l’âge de 5 ans, Martin Leblanc joue du violon, de la guitare, du didjeridoo, du tamtam et j’en passe. Il intègre aussi à ses compositions une multitude d'improvisations musicales expérimentales qui impliquent la participation de ses frères cosmiques. Ses compositions sont publiées sur un site Internet intitulé « L’Astralopithèque », un portfolio où sa créativité nous permet de découvrir son grand intérêt pour la fiction, le mysticisme et l’astrologie.

« J’ai assez d’imagination pour dépasser les bornes […] C’est sûr qu’il faut des influences, mais quand je sens que j’en ai trop, je « flush » et je recommence! », souligne-t-il.

La spiritualité occupe une place importante dans sa vie. Pour optimiser son équilibre psychologique, physique et émotionnel, il consacre beaucoup de temps chaque jour au Yoga, au tai chi, à la musicothérapie et à la méditation.

Avec la collaboration de différents artistes et informaticiens, il dirige son entreprise appelée « Les Zurlus », spécialisée dans la création de produits interactifs multimédia. Plus attiré par l’aspect créatif du programme, le multimédia l’a surpris par sa complexité technique… « Je ne m’attendais pas du tout à faire de l’Internet et j’ai trouvé ça ardu… »

Au Cégep, il s’est démarqué auprès des étudiants et des professeurs pour son enthousiasme professionnel, son intégrité et ses projets d'envergure! Avec des responsabilités supplémentaires et une famille à la maison, il n’a pas vécu l’expérience ATM en jeune adulte nouvellement libre, comme c’est le cas pour bien des étudiants… « Je n’avais pas les mêmes besoins… ni le temps et l'énergie pour absorber les partys ATM », confie-t-il avec un sourire.

Le plus beau souvenir qu’il garde de ses années en ATM est le succès de son court métrage d’horreur intitulé « La pattes d’ours », qui a été diffusé au canal Vox durant quelques semaines !

Compositions musicales


Écrit par Maleïka Beauchamp, étudiante en Journalisme